8 conseils pour lâcher prise

Il nous arrive à tous de vivre des tensions, des périodes d’agitation, de stress, de nervosité. Des  situations où une un rien nous oppresse, nous agace, pollue notre équilibre. Vous souhaitez retrouver la joie de vivre, la douceur et la quiétude des jours heureux ? La solution : le lâcher prise !

Comment lâcher prise au quotidien ?

Laisser partir ce qui doit s’en aller et accueillir ce qui s’offre à vous. Le lâcher prise est une notion fondamentale, puisque c’est de là que va découler votre équilibre et l’harmonie souhaitable pour votre santé physique et psychique. Rester accroché à un ressenti négatif et vivre de ruminations mentales ne vous apporte que tristesse et vague à l’âme. Ces boulets, ces freins vous empêchent d’avancer sur votre chemin et entravent vos projets. Vous devez vous donner les moyens de vaincre vos croyances limitatives pour enfin aller de l’avant.

Lâcher prise est avant-tout un travail sur soi. Pour lâcher prise, vous devez oublier les idées préconçues et les concepts dépassés qui ne s’adaptent plus à nos vies modernes. Vous devez vous éloigner des personnes toxiques qui, par leur négativité, vous retiennent dans une posture de victime.

Redevenez le seul maître à bord !

Soyez libre de suivre votre propre voie vers le bonheur, soignez votre ego. Personne ne le fera pour vous. Cessez de vouloir tout contrôler, vous gaspillez votre énergie et votre temps. Pire, vous y perdez votre sérénité. Voici pour vous aider nos 8 conseils pour lâcher prise effacement dès que vous en ressentez le besoin.

Dites au revoir aux principes idiots qu’on vous a inculqué dans votre enfance

Vous savez bien, ces petites phrases qui n’apportent rien : « ça ne se fait pas », « le plus important, c’est de travailler dur », « il ne faut pas pleurer »… Ces phrases toutes faites blessantes s’ancrent en beaucoup de personnes et n’apportent rien que de la pression inutile. Laissez-les derrière vous, ne les intériorisez pas à chaque situation qui s’y prête de près ou de loin.

Et finalement, que vous importe ce que les autres peuvent penser ?

Prenez le temps de vous observer et d’analyser vos réactions. Ne sont-elles pas le reflet de souffrances vécues dans votre enfance et mal-digérées ? Les émotions perturbatrices vécues dans l’enfance nous poursuivent généralement tout au long de notre vie si nous ne prenons pas le temps nécessaire pour les comprendre, les accueillir, mais surtout les soigner. Il n’est jamais trop tard pour commencer un travail d’introspection, seul ou accompagné. Donnez-vous une nouvelle chance, ouvrez un regard nouveau sur votre vie et cessez de vous juger trop négativement. Puisez dans vos ressources. Elles sont là, au fond de vous, et ne demandent qu’à être révélées au grand jour. Offrez-vous une renaissance, c’est ça le réel lâcher prise.

N’accordez de l’importance qu’aux choses qui en ont vraiment

Une astuce toute simple pour éviter d’être rapidement à bout consiste à prendre au sérieux seulement les événements et problématiques qui comptent vraiment. Devez-vous vraiment sauter votre pause déjeuner pour répondre à ces mails ? La vision que cette personne a de vous vous déplait ou vous met mal à l’aise ? A ces 2 questions une réponse simple : est-ce vraiment important ? Non. Il n’y a pas mort d’homme. Laissez donc couler tout ça.

Ne dépensez pas inutilement votre énergie et vos ondes positives à ruminer les réflexions qu’on puisse vous faire. Cela n’y changera rien.

Cette réflexion est également valable pour tous les messages véhiculés un peu partout dans les médias. Les informations du JT sont anxiogènes ? Vous vous énervez sur les réseaux sociaux ? Coupez-les et lisez plutôt un livre. Laissez courir, bientôt cet agacement ne sera plus qu’un lointain souvenir. Apprenez à créer mentalement un rempart pour vous protéger des propos négatifs et préserver votre énergie. Car oui, c’est bien notre énergie qui en pâtit lorsqu’on est trop tendu. Le lâcher prise, c’est savoir se protéger et être bienveillant avec soi-même. Ne vous laissez pas “vampiriser” par des discours ou des propos, revoyez votre perception de ces éléments pernicieux et activez un lâcher prise instantané.

Changez vos perceptions, apaisez votre mental

Nous vivons et percevons les choses à travers notre propre vision, forgée peu à peu grâce à nos expériences de vie et à des croyances ancrées en nous. Mais surprise ! Ces croyances sont souvent erronées. Nous avons tous nos propres filtres devant les yeux. Certains arborent un filtre rose, et d’autres un filtre noir. On comprend alors aisément pourquoi devant une même situation, les réactions de chacun sont souvent différentes. Ces différences de perception conduisent parfois à d’inévitables conflits et autres malentendus. La solution ? Prendre conscience des filtres qui obscurcissent notre vison des choses et passer outre. Si vous vivez dans «l’obscurité» depuis longtemps, la lumière vous semblera aveuglante dans les premiers temps, mais croyez-le, bientôt vous goûterez à tous ses bienfaits. Lâcher prise sur votre passé vous aidera à éliminer un à un les filtres qui vous gâchent la vue et vous ouvrira la voie de la libération.

Souriez et riez de bon cœur, amusez-vous !

Au quotidien, nous nous prenons tous beaucoup trop au sérieux. Trop attachés aux apparences, nous nous oublions souvent derrière une façade rigide de convenance. Vous le savez, la vie est courte. Si vous avez le besoin, l’envie ou tout simplement l’occasion de vous amuser, pourquoi vous en priver ? Il est important de prendre soin de vous, physiquement et psychologiquement, et cela passe avant tout par faire des choses que vous aimez ! Vous avez envie d’un bol d’air ? Qu’est-ce qui vous empêche d’aller vous balader en forêt ce Week-end ? Nous nous empêchons souvent nous-mêmes de faire ce que nous avons envie de faire. Pourtant, le rire, la joie de vivre et l’estime de soi sont de véritables tremplins pour trouver la voie du bonheur et du lâcher prise, qui souvent vont de pair.

Il n’y a pas meilleur thérapie que la thérapie par le rire !

Rire vous aide à vous libérer de la rigidité imposée au quotidien et vous guérit de l’intérieur. Vous rayonnez quand vous riez ! Vous êtes plus énergique, plein de vitalité. Rire aide aussi à dédramatiser et à relativiser. Pourquoi s’en priver ?

Accordez-vous le droit d’être sensible

Vous êtes un être humain, vous êtes dotés de sentiments et d’émotions et avez le droit de les exprimer. Pourquoi réprouver une envie de rire ou de pleurer ? Osez être vous-même, même si cela signifie exposer votre sensibilité. Lâcher prise, c’est aussi devenir insensible au regard des autres, se montrer tel que l’on est vraiment, sans artifice, sans faux-semblants. Ne soyez pas gêné d’être émotif ou hypersensible, nous ne sommes pas des pierres. Vous serez surpris de constater les réactions des gens devant qui vous vous montrerez à nu en exposant vos faiblesses, vos peurs, vos sensibilités, vos besoins… La plupart du temps, vos proches, et même parfois des gens qui vous paraissent plus distants, seront touchés et auront des réactions bienveillantes et affectueuses envers vous. L’empathie est une valeur humaine très puissante. Acceptez l’aide que les autres vous proposent !

Usez et abusez des techniques reconnues de relaxation

Lorsque vous ressentez de la rancœur, de la peur ou toute autre émotion négative, ne cherchez pas à les fuir. Détournez quelques instants vos pensées pour vous recentrer sur vous, votre respiration, vos envies. Vous aurez tout le loisir de repenser à vos problèmes plus tard, voire jamais si cela n’en vaut pas le coup ! Pensez plutôt à des choses positives !

Si un noeud au ventre arrive, concentrez-vous sur votre respiration.

Imaginez qu’à chacune de vos expirations, vous repoussez la colère, la frustration qui est en vous, vous expulsez la tristesse et tous ces sentiments négatifs qui vous oppressent. Inversement, à chaque inspiration, vous inhalez de la gratitude, de la joie, de la confiance en vous, du respect, tous ces sentiments apaisants et bénéfiques qui vous remplissent, vous comblent et vous rendent meilleur. La méditation en pleine conscience, l’hypnose ou la sophrologie peuvent vous aider. Concentrez-vous sur le moment présent. Visualisez l’horizon, de grands paysages ouverts vers l’infini, des paysages que vous aimez et où vous vous sentez bien. Projetez-vous dans ces paysages, mettez-vous en scène en vous voyant libéré de ces mauvaises émotions. Vous verrez qu’en pratiquant régulièrement, vous vous mettre naturellement à sourire à la vie et le lâcher-prise viendra alors tout naturellement.

Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez aussi créer des sortes de rites pour vous libérer symboliquement de ce qui vous fait du mal : écrivez une lettre où vous exprimez tout votre ressentiment puis jetez-la au feu, organisez une cérémonie de divorce ou encore clamez à haute voix devant un auditoire choisi, votre volonté de vous libérer de vos émotions négatives.

Acceptez votre prochain tel qu’il est

Le plus souvent, une critique dirigée contre autrui est en réalité une critique déguisée que l’on se fait à soi. Cette habitude nuisible est une grande source de tension et d’anxiété pour tout le monde. Nous voyons en l’autre ce qui nous dérange, sans s’avouer que si ce défaut nous contrarie tant, c’est qu’inconsciemment nous savons le posséder aussi, au moins en partie. Adoptez au quotidien un point de vue positif sur les autres, cela vous fera le plus grand bien et vous aidera à lâcher prise dans vos relations. Se montrer tolérant avec son prochain est une excellente méthode pour diminuer son stress dans les interactions sociales, tout en améliorant votre estime de vous. Si vous n’y parvenez pas avec telle ou telle personne, c’est peut-être que le temps est venu de vous éloigner d’elle parce qu’elle n’a rien à partager de positif et de constructif avec vous. Fuyez ces gens qui sont trop nuisibles à votre bien-être !

Arrêtez de vouloir tout contrôler et ménagez vous

Qu’il est bon de se relaxer ! Placer la barre très haut, vous fixer des objectifs impossibles ou trop travailler ne fera que vous maintenir dans une position d’échec, source d’angoisses. Faites preuve de la plus grande tolérance envers vous.

A l’impossible nul n’est tenu !

Il est important de connaître vos propres limites. Si vous challenger au quotidien peut être une source d’épanouissement, en demander trop aura le résultat inverse : très peu de sérénité et un mauvais développement personnel. Vous ne pouvez pas tout faire en un jour : c’est en avançant pas à pas que vous accomplirez de grandes choses en gardant votre motivation au long cours. Vous n’avez pas le temps de faire telle ou telle chose aujourd’hui ? Vous le ferez demain. Oubliez les vieux dictons et concentrez-vous sur votre bien-être physique et mental.

Nous espérons vivement que ces quelques conseils vous aideront à être heureux si vous ressentez le besoin de lâcher prise.

Le stress est sans conteste un des principaux maux de notre époque. Il nous empoisonne l’existence. Pourtant des techniques toutes simples peuvent grandement nous aider à lâcher prise et à se faciliter la vie en se recentrant sur ce qui compte réellement pour nous. Acceptez les choses qui viennent à vous et soyez patient, vous ne pouvez tout résoudre en un claquement de doigts. Il vous faut cheminer doucement vers ce mieux-être au quotidien. Petit à petit vous accueillerez les évènements comme ils se présentent à vous, en toute sérénité, dans la bienveillance, sans vouloir chercher à tout contrôler.

Apprenez à perdre le contrôle sur les choses, sur les personnes que vous côtoyez, sur vous-même et vous trouverez la paix intérieure tant désirée.

 

La publication a un commentaire

Les commentaires sont fermés.