Quelle formation en hypnose choisir ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Hypnose

Peut-être encore davantage que les autres métiers autour du bien-être, l’hypnose a le vent en poupe. Depuis plusieurs années, la discipline attire de nombreuses personnes qui aspirent à devenir praticiens professionnels. Découvrez ici comment vous former à l’hypnose et devenir hypnothérapeute.

Avant d’approfondir les différents moyens de se former à l’hypnose et de devenir praticien professionnel en hypnose, définissons le métier d’hypnothérapeute.

Un hypnothérapeute est un professionnel de santé qui vient en aide aux personnes en souffrance en les transportant dans un état de conscience modifié.

Une séance d’hypnose est avant tout une mise en confiance entre le professionnel et la personne qui vient le consulter pour résoudre un problème ou atteindre un objectif. Le thérapeute n’est pas un magicien, il vient chercher les ressources qui se trouvent chez son patient pour lui apporter un mieux-être. La confiance et une bonne communication sont donc essentielles pour avancer.

Ensuite, grâce à différentes méthodes et protocoles, l’hypnotiseur professionnel amène petit-à-petit son client dans un état altéré de conscience. Les suggestions de praticien permettent alors le déblocage de points ou de situations mentales pesantes jusqu’alors bien ancrées dans l’esprit. L’hypnose induit ensuite des changements durables dans le bien-être au quotidien. Il n’est pas rare que les clients soient surpris par la rapidité et l’efficacité d’une séance.

L’hypnothérapie est indiquée pour le soin et l’accompagnement de nombreux troubles tels que le stress, l’anxiété, les phobies, les TOCs, la dépression, le tabagisme…

Les qualités & compétences d’un hypnothérapeute

auto-hypnose

Un bon hypnothérapeute est tout d’abord quelqu’un qui est tourné vers l’autre. Une personne qui souhaite véritablement aider son prochain à affronter ses soucis et à vivre mieux son quotidien. On ne s’improvise pas aidant, et ce genre de profession ne convient pas à tout le monde.

Parmi les qualités requises, les plus importantes sont sans-doute celles de l’écoute et de l’observation. Il n’existe pas de protocole magique qui puisse soigner tout le monde. Chaque client arrive avec son passé, ses croyances, ses peurs, son système de valeurs… Un bon praticien sait les comprendre et s’y adapter grâce à l’écoute et à l’observation.

Ensuite, on ne peut exclure des capacités d’imagination et de communication. En effet, un bon hypnotiseur est un créatif qui, à partir de l’écoute de son patient, pourra lui créer une induction hypnotique personnalisée, loin des schémas et protocoles préconçus. Car oui, comme l’atteste ici l’excellente praticienne Hedwige Mazel, ce qui fait que l’on passe d’un simple à un excellent pratiquant de l’hypnose, c’est d’être capable de sans-cesse se renouveler et d’adapter ses scripts à chacun.

Enfin, il est primordial de faire preuve de curiosité. Une curiosité à propos de soi et des autres tout d’abord. Un dicton dit que les meilleurs thérapeutes bien-être et autres psychanalystes sont les personnes qui ont déjà entamé un très long travail d’introspection sur eux-mêmes. Puis curiosité à propos de l’histoire de la psychothérapie et des avancées scientifiques sur le sujet. Pourquoi ne pas lire Erickson, Freud, Jung… ?

Un rappel aux futurs thérapeutes en herbe : restez toujours maîtres de vos émotions, ne jugez pas votre patientèle et, comme tout bon médecin, respectez leur confidentialité.

Combien gagne un hypnothérapeute ?

Le métier d’hypnothérapeute est à la mode. Nombreuses sont les personnes qui effectuent une reconversion professionnelle mais ne parviennent ensuite pas à vivre entièrement de ce métier. Après un certain temps, des recommandations et un travail de marketing & communication, un hypnothérapeute peut espérer percevoir entre 1800€ et 2600€ par mois.

Certains rares praticiens avec une très grande renommée dépassent ensuite ces salaires.

Trouver une formation professionnelle en Hypnose

Diplôme de Coaching

Ca y est, c’est décidé ! Vous entamez une reconversion en hypnothérapie ! Découvrez ici quelques infos sur ce métier ainsi qu’une liste des meilleures formations et écoles du milieu :

Un métier pas réglementé par l’Etat

Le métier d’hypnothérapeute appartient au secteur de la médecine non-conventionnelle et n’est donc pas une profession réglementée. A cet effet, aucun diplôme ou certification n’est nécessaire à la pratique de cette activité. Si une formation est souvent un très gros plus, elle n’est en aucun cas obligatoire.

Les indications telles que certaines certifications de praticien, technicien, maître praticien etc. ne sont que des titres Marketing proposés par les écoles d’hypnose ou de métiers du bien-être.

Si posséder un titre spécifique et être reconnu par vos clients ou par vos pairs est important pour vous, nous vous conseillons de choisir un organisme de formation parmi ceux ayant les plus grandes renommées. Les organismes que nous vous conseillons dans cet article proposent non-seulement des cours de grande qualité mais sont aussi reconnus en France à cet égard.

Les hypnothérapeutes en France sont très largement des professionnels indépendants, libéraux & auto-entrepreneurs.

Quelques bonnes écoles & formations

Voici plusieurs écoles diplômantes dignes d’intérêt. N’hésitez pas à aller visiter leurs sites :

NB : Il existe de nombreuses variantes de l’hypnose. Si de nombreuses écoles choisissent d’enseigner la nouvelle hypnose, dérivée de l’hypnose ericksonienne, d’autres développent l’hypnose humaniste ou encore l’hypnose régressive, spirituelle et symbolique. A chacun son parcours !

Paris (Réservé aux professionnels de santé).

ifhe

Paris & Lyon. Spécialisé en hypnose humaniste.

Formation Arche

Paris, Aix-en-Provence, Rennes, Nice, Toulouse, Avignon… Mais aussi en Suisse, au Canada ou au Maroc.

psynapse

Paris, Bordeaux, Lille, Marseille, Lyon, Montpellier, Rennes, Strasbourg, Toulouse, Guadeloupe, Martinique & La Réunion.

Des formations initiales en universités

A noter qu’en plus de ces cursus privés, il existe également de plus en plus de parcours universitaires axés sur l’hypnose et ses techniques. On peut notamment citer le DU Hypnose médicale de la Sorbonne, le DU Hypnose ericksonienne pratique de l’Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) ou le DU Hypnose thérapeutique et médicale de l’Université de Grenoble. Ces diplômes sont tous destinés à des professionnels de santé, médecins ou psychologues.

Combien coûte une formation en hypnose ?

Il est possible de trouver des formations à tous les prix. La plupart des écoles reconnues proposent des sessions de formation allant de 1500€ à 5000€. Il s’agit très souvent de formations de plusieurs dizaines de jours réparties en quelques mois. Ces écoles proposent plusieurs paliers pour continuer à progresser.

Un bon plan pour ceux qui souhaitent s’initier à la pratique pour moins cher : certaines écoles organisent des soirées d’initiation à l’Hypnose & à la PNL gratuites. Aussi, certains praticiens proposent des week-end d’initiation à la pratique à prix réduit.

Se former en hypnose seul

La lecture pour se détendre

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est tout-à-fait possible et envisageable de se former seul à la pratique de l’hypnose. 

Se former seul à l’hypnose oui, mais pas à l’hypnothérapie !

En effet, si votre souhait est d’apprendre l’auto-hypnose afin de vous faire du bien au quotidien et de vous libérer du stress ponctuel, alors il existe de nombreux ouvrages et vidéos qui peuvent vous apprendre les bases de l’hypnose. Quelques livres détaillés peuvent également vous enseigner à l’hypnose de spectacle si vous êtes amateurs de shows de rues. Parmi les livres les plus reconnus, on peut citer « La voie de l’inconscient » de Jean-Emmanuel Combe.

En revanche, pour pratiquer en cabinet et accueillir des patients, une formation vous sera souvent indispensable. Non pas qu’il s’agisse d’une obligation légale, mais plutôt éthique. En effet, au delà des techniques d’hypnose et d’induction en elles-mêmes, un hypnothérapeute se doit d’être formé et cadré sur les aspects humains de la discipline. Connaître les limites et le cadre éthique à respecter avec chaque personne.

Dans tous les cas, suivre une formation en hypnose est fortement recommandé.

Quelques labels importants

Voici quelques labels importants à prendre en considération avant de choisir la formation qui vous convient.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

cpf

Beaucoup de candidats oublient trop souvent qu’ils peuvent utiliser leur solde de crédits de formation pour acquérir de nouvelles compétences à prix réduit. Privilégiez les organismes qui proposent le financement via CPF et allez consulter vos droits sur https://moncompteformation.gouv.fr 

Qualiopi : certification qualité des organismes de formation

qualiopi

En vigueur depuis plusieurs années, le label Qualiopi atteste du bon respect de leurs dires & exigences par les organismes de formation. Un organisme agréé Qualiopi a été vérifié et est donc digne de confiance.

La publication a un commentaire

Les commentaires sont fermés.